Séniors: Venise verte – Frontenay : une mi-temps chacun.

Après avoir été menés 2 à 0 à la mi-temps, nos séniors ont su renverser le score en haussant leur niveau de jeu ! Pour être finalement rejoints dans les ultimes minutes… Rageant mais l’équipe a fait preuve de caractère !

Les premières minutes furent à l’avantage des nôtres qui gâchèrent deux belles occasions avant que nos adversaires vers la 10ème minute, nous assène un coup de poignard dans le dos. Face à une défense dépassée un des attaquants frontenaisien s’empare de la balle et face à notre gardien Pierrot ouvre le score . Les jaunes prennent alors les commandes du match et mènent la vie dure à notre équipe déboussolée qui subit les assauts répétés des joueurs de
Frontenay. Quelques rares attaques sporadiques des verts redonnent espoir par moments aux supporters mais malheureusement se terminent par des cafouillages, des tirs mal cadrés, bref, trop d’occasions manquées. Pas assez de présence sur le ballon, pas assez d’envie d’empêcher l’adversaire de jouer au départ des actions. A ce petit jeu les troupes adverse maîtrisent le jeu
et rien de plus normal que d’encaisser un second but vers la demi-heure de jeu. Action très bien menée et qui finit par un efficace centre en retrait. Le repos est sifflé sur ce score de 0/2 et personne ne donnait cher des chances de la Venise.

Est-ce les propos du coach dans les vestiaires, les encouragements de Rémi et Dd, ou tout simplement la volonté de nos joueurs de redresser la tête, toujours est-il que la deuxième mi-temps nous offrait un tout autre visage de nos couleurs qui partaient à l’assaut des buts de Frontenay. Dans les toutes premières minutes de la reprise, nos joueurs remontaient leur handicap. D’abord, un joli tir brossé de Mimi dans la lucarne essuyait quelques toiles
d’araignées. Puis dans la foulée, Maxime lancé par Max filait vers le gardien, ajustait ce dernier d’une frappe enroulée, côté gauche. Dix minutes plus tard, c’est Max qui donnait l’avantage à la Venise verte sur reprise d’un corner de la tête. En 15 minutes nos couleurs avaient inversé la tendance du match. C est là une qualité de cette équipe qu’il faut souligner.
Preuve qu’adresse et envie donnent réussite et confiance ! On aurait pu tuer le match si la tête de Max et le lob de Maxime tous les deux au ras de la transversale avaient connu un meilleur sort. La chance était passée et nos adversaires en profitaient pour reprendre l’ascendant sur le jeu et porter des attaques de plus en plus dangereuses. Les poteaux et surtout notre gardien
Pierrot héroïque, nous firent croire que la Venise allait empocher sa première victoire en championnat. C’était compter sans l’opiniâtreté de nos adversaires qui à la toute dernière minute égalisait, ce qui n’était pas immérité.
Félicitations à notre gardien Pierrot qui nous a sorti un match remarquable.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.