U18: Tête anodine et coup de tonnerre ! (Mauzé 1, 1ere ;Venise 1, 35 éme)

Un score de parité pour les U18 en déplacement à Mauzé s/le mignon. Un « peut mieux faire » parsemé de quelques promesses…

Nous n’avons pas assisté à un match extraordinaire entre les U18 de Mauzé et ceux de la Venise Verte. . Il faut bien le dire. Nous osons espérer et certaines actions l’ont prouvé qu’ils ont des capacités bien supérieures.
Les Mauzéens plus en verve que la Venise en tout début de match marquait un premier but surprise sur un centre venu de la gauche et repris d’une tête anodine par un attaquant adverse devant notre défense encore endormie !. Est-ce cela qui a perturbé nos joueurs ? Toujours est-il que notre jeu n’avait pas la consistance nécessaire pour faire front aux attaques adverses. Quelques incursions sporadiques dans la moitié de terrain des locaux. Se terminèrent soit par des cafouillages devant les buts ou des tirs au-dessus de la barre. Seul Jordan sur l’aile droite tirait son épingle du jeu en tant que passeur et centreur. David avait beau houspillé Théo, rien ne semblait le tirer de sa léthargie !
Quand…soudain pris par une frénésie venue de nulle part, et suite à un beau lob de Jordan par-dessus la défense mauzéenne, il se retrouva catapulté vers l’avant et canonna le gardien des bleus qui n’y vit que du feu ! L’égalisation était équitable, mais ce fut le seul éclair de la partie de la part de nos troupes. Tout le monde posa à nouveau son « séant « en défense, et on para du mieux qu’on put aux attaques des bleus . Notre colonne vertébrale ne se releva pas pour redresser la tête. Il en fallut de peu que nos adversaires alourdissent le score devant notre défense héroïque qui dégageait tant bien que mal des ballons contrés et qui revenaient inlassablement.
Après le repos, les Mauzéens tentaient de reprendre l’avantage sur un de leurs points forts : la balle arrêtée. Déjà, ils s’étaient à plusieurs reprises montrés dangereux sur ce genre d’action. Un coup franc des trente mètres remarquablement tiré aboutissait sur la tête d’un bleu puis d’un second pour aboutir dans nos filets. Heureusement pour nos couleurs le joueur qui portait la deuxième tête était hors-jeu. Ouf ! On respirait. Le reste du match sombra dans la monotonie avec beaucoup de fautes et des occasions manquées de part et d’autre.. La Venise s’en tirait bien sans qu’on puisse dire que nos adversaires méritaient mieux . Deux matchs de championnat, deux matchs nuls. La prochaine fois, il nous faut une victoire les « petits !» foi de Stéphane et David !
DD

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.