Séniors – On a frôlé la perf !

La Venise affrontait Cherveux, leader de la poule. Face au jeu posé et technique de nos adversaires nos joueurs répondaient par contre-attaques alertes et vigoureuses qui posaient quelques difficultés à Cherveux. Au final 1 partout, qui satisfait plus ou moins les deux équipes…

Le jeu s’équilibrait ainsi sur les points forts de chaque équipe pendant la première demi-heure. Le dernier quart d’heure de la première mi-temps aurait pu voir l’une ou l’autre des équipes prendre l’avantage si Notre Pierrot d’un coté n’avait fait preuve de grande maîtrise dans sa surface et d’arrêts réflexes à plusieurs reprises et si ce n’est la maladresse des attaquants des deux côtés : Max avec un drible en trop ou une passe mal ajustée, pourtant dans de bonnes phases de jeu. Bref, le score au repos aurait pu être de 2 à 0 si réussite il y avait eu , mais pour un camp comme pour l’autre. Les deux équipes rentrèrent
cependant aux vestiaires sur un score vierge.
A la reprise, les esprits s’échauffent un peu . la Venise se sentant capable d’aligner une perf face au leader , et ce dernier éprouvant quelque fébrilité. La preuve ce pénalty accordé peut être généreusement par l’arbitre à Cherveux pour faute dans la surface …et qui voit le ballon passé loin au-dessus des buts de Pierrot. Ouf la Venise s’en tire bien et repart de plus belle à l’assaut des buts adverses. Sur une échappée de Mathieu, il s’en faut de peu que ce dernier
n’ouvre le score, le drible trop long l’empêchant de redresser la course du ballon La Venise pousse et vers la 20 ème minute de la 2ème période , suite à une récupération énergique de Mathieu dans les pieds du gardien , Jo reprend la balle pour la pousser au fond des filets.
La Venise n’en demandait pas tant surtout que quelque temps auparavant Jérémy avait été expulsé pour deux cartons jaunes et que notre équipe ne jouait plus qu’à 10. Un double rideau défensif était alors dressé devant les bleus de Cherveux que ces derniers avaient bien du mal à traverser. Les deux équipes offraient aux spectateurs un match agréable., les uns voulant conserver leur avance, les autres essayant de ramener le score à égalité. A ce petit jeu, ce fut Cherveux qui gagna. Sur un corner, la balle rebondissait sur plusieurs têtes ou pieds adverses qui finirent par envoyer le ballon sous la transversale sans que Pierrot n’y puisse rien… La Venise a e la balle de match dans les pieds, mais la chance ne sourit pas. Les deux équipes retournent aux vestiaires sur une marque de parité qui satisfait chacun des deux camps, mais
qui les laisse amers quelque part A souligner la bonne prestation de notre gardien Pierrot qui à chaque sortie fait preuve d’une maîtrise de plus en plus grande..

DD

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.