Bastien Buteur!

On pouvait enfoncer le clou et prendre de la hauteur, face à un adversaire juste devant nous au classement.. Dommage , on a laissé filer l’occasion à Champdeniers où notre équipe fanion a laissé une victoire logique aux Campidénariens sur le score de 2/1.

Les premières 10 minutes voyaient la domination des verts et noirs. La partie semblait bien engagée à la fin de ce premier tiers temps de première mi-temps, quand Marius lançait Maxime qui s’échappait sur l’aile gauche et centrait sur Bastien. Ce dernier  reprenait une balle de but. 1/0 pour nos couleurs, on ne pouvait mieux débuter. Les Campidénariens, piqués au vif sur leur terrain, et sous l’impulsion du n° 6 (Thomas, je crois, qui ne joue au foot que depuis 4ans, pas forcément le super technique, mais à coup sûr, l’emblème de l’engagement de nos adversaires du jour ; coucou les supporters de Champdeniers) prenaient d’assaut notre cage et malgré bien des maladresses finissaient par égaliser après un tir repoussé et repris par un attaquant qui ajustait notre gardien sur une action menée de l’aile droite..Le dernier tiers de cette première partie se résumait à un jeu de tennis de table où chaque équipe portait à tour de rôle le ballon dans le camp adverse.

La deuxième période reprenait avec des jaunes entreprenants et volontaires dont l’envie de gagner étouffait notre jeu plus technique et plus collectif, certes mais moins efficace. Pat avait beau lancé à nos joueurs des mots pourvoyeurs de conseils : Vigilant ! bloque ! arrose ! récupère ! c’est bon ! colle ! change !, rien n’y faisait et la Venise subissait et souffrait jusqu’à ce coup franc qui atterrissait sur notre barre transversale et qui repris par un attaquant adverse finissait au fond de nos filets.(60e) Le reste du match montrait notre impuissance à contenir la verve de nos adversaires. Dégagements, duels, contres, tout était pour Champdeniers malgré quelques incursions sans trop de danger de la Venise vers les buts des jaunes. Le score en resta là.  Deux ou trois arrêts de notre gardien en fin de match ont permis de s’en tirer à moindre frais. On se consolera en pensant que le gardien de la cage campidénarienne avait été formé à Brest où il était en concurrence (dixit les supporters locaux) avec Douchez, actuel gardien remplaçant du PSG ! N’en reste pas moins que si tout n’est pas perdu pour la montée, il faudra montrer plus d’envie qu’aujourd’hui Allez la Venise !…

  Petite anecdote : Notre valeureux arbitre de touche Didier jeté à terre par un violent séisme, provoqué par un joueur de la Venise projetant sur lui un joueur adverse. Bravo Didier pour avoir repris du service sans aucune contestation vis-à-vis des joueurs. Prenez exemple messieurs les joueurs, vous  qui souvent houspillez ces bénévoles courageux et bien serviables.

Bon arbitrage, malgré quelques cartons qui ne font jamais plaisir mérités ou non.

DD

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.