Séniors – les compte-rendus du WE

D3 : Sueurs froides et frissons, mais une victoire 3 buts à 2.
Un bloc défensif costaud, malgré quelques faiblesses, sous l’autorité de Jérémy, coté Venise et bien des maladresses côté attaquants Clou Bouchet ont donné la tonalité de ce match… 3 buts marqués, il y a des motifs de satisfaction ! Le genre de match qu’il faut savoir gagner…

D5 : la Venise en croisière… face à Beauvoir, un victoire 7 à 0.
Il n’a pas fallu attendre plus de 5 minutes pour que la Venise concrétise son emprise sur le match. Un ballon parti d’Aurélien se retrouvait en possession d’Arthur qui au coin des 18 m ajustait un tir dévié dans les buts du gardien adverse. Le match était lancé sur de bonnes bases !

D3:

Le début  s’avérait difficile pour nos troupes qui avaient bien du mal à résister à l’impétuosité des joueurs adverses, surtout sur notre flanc gauche. Les vagues oranges déferlaient sans cesse, mais sans dommage pour notre portier « DOM « qui veillait au grain. Personne n’aurait contesté  l’ouverture du score par le CLOU, si ses joueurs avaient eu un peu plus d’adresse et de réussite. Cependant, comme il est de coutume en pareilles circonstances, les occasions perdues profitent souvent à l’adversaire. C’est ainsi que sur une contre attaque de la Venise, le ballon parvient dans les pieds de Max aux prises avec son adversaire. Ce dernier en voulant dégager la balle, trompe son gardien. Inattendue, mais providentielle ouverture du score pour nos couleurs à la 15e rééquilibra le jeu à partir de ce moment et permit à ses supporters de souffler un peu. Le repos fut atteint sur ce score de 1/0, après des attaques alternées de part et d’autres qui n’aboutirent pas.
A la reprise, le match reprenait son allure attaque /défense alternée de la part de chaque équipe sans que le score n’évolue pour autant. Si le jeu était plaisant et que les deux équipes montraient de belles capacités, les conclusions semblaient difficiles des deux côtés jusqu’aux environs de la cinquantième où Max se retrouva sur son côté gauche, dépassa son adversaire direct et ajusta un tir sur le côté droit du gardien au ras du poteau.2/0. Le match avait semble-t-il trouvé son vainqueur, d’autant plus que 10 minutes plus tard, notre Max rééditait son exploit en inscrivant un troisième but sur récupération de Martin qui passait à Jo. Le centre de ce dernier trouvait Max à la réception. 3/0 La cause était entendue. C’était sans compter sur ces diables de joueurs du Clou Bouchet qui dans la minute suivante battait notre DOM de manière imparable. Il restait encore 30 minutes, et le doute s’emparait  de la Venise qui subissait à nouveau le jeu sous les coups de boutoir des attaquants adverses. Cependant, ces derniers se montraient toujours aussi maladroits, mais donnaient tout de même de « sacrés «  frissons à la Venise qui craignait le but fatidique. Celui-ci n’arriva qu’à la dernière seconde, laissant la victoire à nos couleurs. Cette courte victoire soulagea tout le monde et permettait à la Venise de flirter avec la tête du classement en se classant 2e.

Un match de bonne tenue, bien arbitré, plaisant pour les spectateurs avec beaucoup de suspens où Martin est considéré comme l’homme du match à l’unanimité des dirigeants pour son gros travail de récupération en tant que demi défensif tout au long du match.

D5:

Coup sur coup, Simon ajoutait deux buts à la 10e et 13e. Le premier sur une reprise suite à un centre de Théo après un débordement et drible de son adversaire direct. Le second suite à un tir contré qui lui revenait dans les pieds et dont le tir ne laissait aucune chance au gardien de Beauvoir. La Venise s’installe alors dans son fauteuil  et laisse un peu filer le jeu. On joue pépère et à ce petit jeu on ne gagne rien… et on ne marque pas. Il faut attendre la fin de la 1ère mi-temps pour voir le score évoluer à 4/0 après un nouveau but de Simon, seul devant le gardien.

Après le repos, notre D5 reprend la direction des opérations en inscrivant un nouveau point. Le no 14 (excuse, je n’ai pas ton nom) reprend et envoie le ballon, qui circulait devant le but, au fond des filets. Le score était acquis depuis longtemps. C’était donc l’occasion de peaufiner son jeu et d’essayer de profiter de ce fait pour faire des essais. Par exemple faire monter une défense plus rapidement, ou faire circuler le ballon plus vivement sur deux ou trois coups. Mais non, nos joueurs se la jouèrent tranquille jusqu’à la fin de la seconde période. « Ils se calèrent sur l’équipe adverse » dira un spectateur. Dommage on aurait aimé voir quelques actions, nous confortant sur les possibilités réelles de notre D5 face à des équipes plus solides. Ne boudons tout de même pas notre plaisir, en constatant tout de même que le match se termina sur le score de 7/0 avec un tir de Thibault des 20 m et une action perso facile de Pat qui effaça toute la défense adverse.

Bravo les gars. L’amalgame entre les jeunes pleins de fougue et les anciens débordant d’expérience devrait nous valoir une très bonne saison à ce niveau D5.

Allez la VV !

Dd

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.