U15, D5 – L’oeil de Dd

De la parole aux actes. Samedi 17 h, terrain de Magné, David M regagne les vestiaires bouillonnant de colère . Ses U15 sont passés à côté de leur match (défaite 3 buts à 4). 22 h. David J Terrain de Fors, félicite ses joueurs de D5 qui ont joué un joli tour à leurs homologues de Fors (victoire 3/1). Revenons sur ces deux matchs.

U15: De la parole aux actes

Les U15 jouaient contre St Hilaire. Bonne préparation dans les vestiaires où David M prodigue ses conseils : « Le bloc défensif, la parole, une défense qui monte et pousse ses milieux vers l’avant, des attaquants qui jouent dans les zones sur les ailes derrière les défenseurs… » L’échauffement n’est pas non plus négligé. Tout semble en place pour un match de qualité. Et on attend une victoire, sans coup férir, de la part de nos troupes. Mais c’était sans compter sans le grain de sable toujours là au mauvais moment pour faire dérailler l’ensemble. De la théorie à la pratique, de la parole aux actes, nos couleurs n’ont pas joué la bonne harmonie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Surpris en début de match par une équipe adverse très combative, au jeu vif et long, toujours les premiers sur le ballon, nos U15 se trouvèrent débordés et en difficulté à plusieurs reprises dans la mise en place d’un jeu de passes court et agréable, mais pas très efficace. Le mordant n’était pas au rendez-vous du côté Venise et on était pris à la gorge. Seules les deux premières minutes furent à notre avantage et auraient dû impulser la victoire. Seulement, les occasions gâchées ne reviennent plus. St Hilaire conclut son premier quart d’heure dominateur par un but qu’on voyait se dessiner à chaque tentative. A 0/1, la Venise, piquée au vif reprenait la direction des opérations. Un tir de Malo qui faisait mouche sonnait le début de la seule bonne période, trop courte cependant. Un tir au ras des poteaux, deux beaux arrêts du gardien adverse sur des actions bien menées redonnaient espoir. Mais ce fut tout. La machine se dérégla à nouveau après ce but assommoir des orange qui survint à la 30e, et malgré les efforts de voix du coach : «  cherche le côté, montez ensemble, changez de côté… » Rien n’y fit. On n’arrivait pas à appliquer les consignes .

La deuxième période fut pire que la première, bien que nos jeunes réussirent à maintenir le suspens et l’illusion pendant les 10 premières minutes en ajoutant deux buts dont un lob magnifique. Mais chaque fois les attaquants adverses répliquaient tout de suite. A égalité 3/3, le sort du match se jouait sur un rien. Cependant la pression de l’adversaire était telle qu’à chaque incursion de ce dernier dans notre camp, on pouvait s’attendre au pire. Ce n’est que  grâce à notre remarquable  gardien qui multiplia les arrêts et les cris de « J’ai ! » que le score ne fut pas plus sévère, mais bascula toutefois en faveur de nos adversaires en toute fin de match.

La déception était grande pour tous, joueurs et éducateurs. Leçon à retenir : Ne pas sous-estimer un adversaire quel qu’il  soit et faire preuve devant lui de combativité. Quant à l’application des consignes, cela s’apprend. Et comme on dit : c’est en remettant le travail sur le métier qu’on apprend.

Il y aura des jours meilleurs. En avant la Venise !

La D5 en jaune s’offre une belle victoire 3/1

La réserve de David J.se présentait à Fors avec un peu d’avance aux dires de quelques parents supporters habituels qui supportaient mal la morsure de ce froid précoce en ce milieu d’automne. Le déroulement du match allait cependant réchauffer l’atmosphère.

Chaque équipe prend très au sérieux ce début de rencontre et produit un jeu plaisant de bon niveau. Notre équipe reposant sur une belle assise, bien mature de nos défenseurs expérimentés  Pat et Aurélien, permet à nos jeunes de se libérer au milieu et en attaque pour mener des incursions mordantes dans la défense de Fors . Cette dernière réplique  avec brio, mais à l’approche de nos buts se montre plus maladroite dans la conclusion sous l’impulsion d’une défense Venise très présente dans le contre et la relance. C’est ainsi que nos couleurs (jaunes en la circonstance ) portent le danger à plusieurs reprises devant le but adverse. A la 15e, Pat relance sur Julien qui centre au deuxième poteau pour Thibault qui pousse la balle au fond des filets. But bien construit, sans bavure et Avantage mérité en ce début de partie pour la Venise plus précise à l’approche des buts. Cinq minutes plus tard, Théo récupère une balle au centre du terrain et d’un magnifique tir lobé à faire pâlir un certain Karim B. envoie le portier de Fors chercher le ballon au fond de ses filets. Le jeu se rééquilibre en cette fin de première période, mais la Venise conserve la maîtrise du jeu, malgré les coups de boutoir des adversaires toujours aussi malchanceux devant notre cage.

Le jeu reprend, toujours aussi agréable, ponctué par deux coups de semonce de Fors qui frappe par deux fois nos poteaux. Mais ce soir, il ne pouvait rien arriver à notre D5, et cela se sentait sur le terrain comme sur la touche où aux 4 coins du terrain on pouvait entendre les encouragements de nos spectateurs qui faisaient la galerie sur la touche  autant que nos joueurs faisaient la loi sur le terrain. Puis, ce fut deux moments phare du match, deux coups francs qui n’ont rien à envier au maître Platini dont un de Julien des 25 m en pleine lucarne gauche qui vit le gardien s’envoler, mais sans pouvoir toucher le ballon sur un tir net et précis, puis celui de même facture de Théo quelques instants plus tard mais qui faillit seulement réussir. Un gardien avertit en vaut deux, ça console ! L’équipe de Fors après ce troisième but, marque le coup et les jaunes gardent l’emprise sur le match tout en relâchant quelque peu, ce dont profite Fors pour inscrire son unique but bien mérité.

Un match bien maîtrisé par la Venise d’où sort incontestablement Arthur qui ce soir, à une heure inhabituelle pour nos couleurs, avait « bouffé »  du lion, tellement il s’est dépensé avec efficacité en défense et en relance. Bravo Arthur ! Mais aussi à tous ces jeunes qu’on voit cette année, mis en confiance par les  « Anciens », à leur meilleur niveau. Bonne rentrée de Fred, un autre « Ancien »

En avant la VV ! On continue comme ça…

NB. Une judicieuse remarque de Didier l’accompagnateur Coach : « Jouer en noir en nocturne n’est peut être pas la meilleure solution, il faudrait jouer en clair » C’est pur cette raison que notre D5 jouait en jaune. Et ce fut peut-être l’élément déterminant qui favorisa la victoire. Qui sait Didier!…

DD

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.