L’oeil de Dd – Séniors, les CR du WE

D5 – Venise/ ASPTT Bessines  ou comment apprendre des astuces des autres…

Que peut-on reprocher à nos jeunes de D5, sinon d’être jeunes face à une équipe de Bessines ASPTT plus expérimentée et forcément plus réaliste. Se heurter à un physique plus imposant  une, deux, trois  fois, en accusant un déficit de poids n’encourage pas à s’y frotter de nouveau … et le duel devient alors plus qu’aléatoire. Cependant c’est dans ce contexte qu’on apprend et qu’on s’améliore. Si de surcroît, votre adversaire sait gérer un match et passer les moments difficiles en le cassant, le hachant par plein de petites astuces, évidemment, on en arrive à accuser à l’arrivée un retard de deux buts qui ne reflète pas vraiment la valeur de nos troupes, mais qui explique la réalité de ce score 1/3.

D3 Venise /Fors ou comment se faire remonter par excès de confiance.

Il s’en est fallu de bien peu que notre équipe fanion après avoir mené au score  4/0 après une demi-heure de jeu se fasse remonter et pourquoi pas dépasser. Chacun en ressent encore des frissons.

D5:

Le match avait commencé par une domination cartésienne de l’équipe de Bessines ASPTT face à un bouillonnement plutôt désordonné  de nos petits verts et noirs. Le solde au bout du premier quart d’heure s’élevait déjà à -2 pour un rendu de 0 que seule expliquait la naïveté de nos p’tits gars face au réalisme des adversaires. Un premier but que je n’ai pas vu (et dont je ne peux parler) et un second d’un tir de 20 m sous la barre, face au soleil pour notre gardien et surtout sans opposition de la part des nôtres donnaient le doute à nos joueurs qui peinaient à prendre leurs marques. Mais petit à petit, le jeu un peu plus percutant de la Venise bousculait un tant soit peu cette équipe rugueuse et parvenait à la faire trembler. Quelques incursions dans le camp adverse malmenait la défense, et on se prenait à croire que le handicap de départ n’était pas insurmontable. Preuve en et que vers la fin de la première mi-temps, un coup franc bien placé vers les 20 25 m, tiré par Simon trouvait la tête de Maxime qui ne ratait pas l’occasion  de réduire le score ½.

Les deux équipes rentraient aux vestiaires sur ce score, et chacun du côté vert , joueur et spectateur pouvait imaginer la seconde période avec confiance. C’est justement là que nos adversaires surent gérer le match avec beaucoup d’expérience qui contrecarra toute velléité de notre équipe et étouffa petit à petit tous nos espoirs. Et c’est même eux qui dans ce contexte aggravèrent le score pour le porter au final à 1/3, décevant pour notre D5 qui aurait dû prétendre à mieux, et ceci même avec les encouragements des fidèles supporters.

S’il peut y avoir des leçons à tirer d’un tel match, c’est pour le long terme : apprendre et pour le court terme : accompagner nos jeunes d’anciens qui comme on dit tiennent la baraque pendant que nos jeunes se servent des qualités que leur donne leur jeunesse, avant d’acquérir l’expérience nécessaire qui les portera vers de futures victoires.

En attendant, si on veut disputer la deuxième partie du championnat dans le premier groupe qui donne accès à la montée, il va falloir se serrer les coudes et montrer toute la hargne nécessaire pour vaincre en équipe du côté joueurs et porter cette dernière du côté coach, supporters et dirigeants.

 Et si on peut être fier à juste titre d’un râteau- petit pont (dixit Thibault), l’exploit individuel ne doit être là que pour servir l’équipe et le collectif

En avant la Venise , victoire et récompense sont au bout de l’effort.

 D3:

Tout commence comme se termine les contes de fée, c’est-à-dire merveilleusement. A peine une minute de jeu que Mathieu héritant d’une balle d’engagement, déborde sur son aile gauche, dépasse la défense adverse et centre vers Jo qui n’a plus qu’à reprendre et pousser le ballon au fond des filets. Réussite totale qui met en confiance et appelle d’autres actions de ce genre qui ne tardent pas à se produire. Toutes ne sont pas aussi concluantes , mais désorganisent complètement l’équipe de Fors qui prend l’eau de toutes parts, sous les coups répétés de nos trois attaquants qui s’en donnent à cœur joie. A la vingtième minute, c’est encore Mathieu qui déboule sur le flanc gauche , laisse son arrière sur place, dribble le gardien et marque un second but sous les vivas  du public. Puis à la 35ème, c’est autour de Max de déborder et  qui centre sur Mathieu . Ce dernier frappe des 16 m et marque un troisième but . Les affaires vont pour le mieux et rien ne semble empêcher la marche triomphale de la Venise. Preuve à l’appui : Etienne, de son camp lance Maxime qui va ajuster le gardien. A cet instant, on ne peut pas imaginer qu’on va trembler tout le restant du temps. Tout d’abord, on prend ce but survenu vers la quarantième avec un sourire en coin qui veut en dire long et peut être un peu moqueur comme un simple incident de parcours. Premier coup de semonce quand même et qui plus est donne un regain de vigueur à l’équipe de Fors qui à partir de ce moment ne lâche plus rien puis finit par retrouver tous ses esprits. Mais 4/1 à la mi-temps : il y a encore de la marge.

Mais les choses peuvent aller très vite et en seconde période, on ne reconnaît plus notre équipe qui à son tour est mise sous l’éteignoir et souffre de plus en plus. Petit à petit, Fors impose son jeu et malmène nos troupes qui ne sont plus que l’ombre d’elles-mêmes. Et le score de se réduire à 4/2 puis 4/3 à la faveur d’un pénalty. On s’amuse en défense alors qu’il faudrait penser à sauver le match qui prend une allure catastrophique … De 4/0 à 4/3, personne n’imaginait un tel scénario ! Et il restait encore un quart d’heure ! Plus qu’il n’e faut pour perdre un match si bien commencé . Le temps réglementaire se termina sur ce score, qui d’un ouf au final! soulagea tous les esprits

C’est bien les p’tits gars d’avoir gagné, on ne vous en voudra pas , mais il ne faudra pas renouveler ce genre d’expérience que nos cœurs de »vieux » dirigeants ne supporteront pas.

En avant la Venise.

Dd

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.