Séniors – Une bonne reprise : Frontenay R/R : 0 Venise : 2

Un terrain venté, une surface plutôt bosselée, des joueurs en recherche de leur condition après deux mois d’interruption. En somme, des conditions ne permettant pas d’assurer la victoire aussi facilement face à un adversaire, sur le papier, apparemment plus modeste. A l’arrivée, une victoire méritée 2/0, dont on se contentera bien qu’elle ne fut pas aussi évidente que le score le laisse entendre.

La Venise débutait la rencontre avec le vent et s’assurait une nette domination dès le départ, sous la patte de Marius qui d’un tir des 30 m donnait le ton à la partie. Vifs et techniques, nos joueurs malmenaient ceux  de Frontenay qui devaient recourir bien souvent à la faute pour stopper les attaques des verts et noirs. Cependant, le vent qui emportait le ballon devant nos attaquants et la bonne organisation défensive de nos adversaires rugueux, préservaient la cage du portier local jusqu’à la vingtième minute où suite à une énième attaque de la Venise, un ballon perdu puis contré par Max, lobait la défense et trouvait Jo qui s’infiltrait dans la surface. Fauché par un défenseur, c’était la faute indiscutable. Etienne se chargeait de transformer et d’ouvrir le score d’un tir magistral. On soufflait un peu car les minutes « avantage vent » s’égrenaient. Profitant de la confiance apportée par ce but, cinq minutes plus tard, Max aurait pu aggraver le score si ce ne fut la barre qui renvoya son coup de tête, suite à un coup franc tiré de la gauche. Frontenay n’en restait pas moins dangereux et menaçait notre Benji qui avait pris place dans les buts, suppléant Dominique, absent. Ainsi à la 30e, ce centre qui filait devant nos buts et reprit de peu à côté par un attaquant frontenaysien. Le dernier quart d’heure de la première mi-temps sonnait le réveil des locaux, mais Benji veillait au grain et on rentra aux vestiaires avec ce court avantage d’un but qui ne rassurait pas pour autant notre coach.

Après avoir consommé un café / rosé à la buvette à la santé de notre cher président, les supporters fervents de la Venise se retrouvaient adossés au mur des vestiaires, abrités du vent pour suivre les opérations de 2e période. Le vent avait changé de camp, permettant aux troupes adverses de dominer les débats, mais aussi les empêchant de récupérer des ballons poussés par le vent. Les quelques ballons qui auraient pu avoir un meilleur sort étaient gâchés par la maladresse  des attaquants qui tiraient à côté où trouvaient le pied de Benji sur leur trajectoire. Petit à petit, la Venise reprenait la direction du match en milieu de terrain sous la pression d’une défense menée par un Jérémy impérial, dans un travail propre. Sous la pulsion des milieux Mathieu et Max, le jeu s’équilibrait. Mais la menace adverse se faisait toujours présente et on pouvait craindre à chaque instant qu’une erreur puisse amener l’égalisation. Le coach Stéphane restait prudent en ne dégarnissant pas sa défense et procédait par contre attaques rapides qui semaient la panique dans la défense locale. C’est à la 93e que la Venise poussa son ouf de soulagement quand jo suite à un centre reprenait le ballon et lobait le gardien pour le 2/0.

Bon match de reprise avec cette victoire à l’extérieur. Un groupe solidaire, doué d’une bonne maîtrise collective et d’une envie de se battre. Bonne rentrée de Thibault en défense  à une place qui ne lui est pas familière.

Bravo les gars… Allez la Venise en avant !

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.