6 et 7 Sept – Les résumés du WE

U11 – Ce sont les 2 équipes qui ont représenté le club de la Venise Verte au tournoi organisé par l’Orée Autize, le 6 septembre 2014 : 1 équipe U13 et 1 équipe U11.
Pour son grand début dans la catégorie U13, le groupe 2 a réalisé un bon tournoi avec 3 victoires et 3 défaites, ce qui leur a permis de se classer à la 11ème place. Quant aux U11 ils ont terminé à la 7ème place. Nous avons passé une belle journée dans la bonne humeur et avec le soleil.
Un grand merci à nos amis du Club Orée de l’Autize pour leur accueil.

U13 – Ce samedi, le groupe 1 des U13 a participé au tournoi de Sud Vendée Football à Benet. L’équipe termine 4ème sur 16 avec 1 défaite, 3 matches nuls et 2 victoires. Les enfants,  accompagnateurs et parents ont passé une agréable journée de football et de convivialité sous un soleil de plomb. Merci à tous et aux organisateurs.

U15 – Un premier tournoi à Thénezay (du côté de Parthenay) qui s’est bien déroulé dans l’ensemble. une très belle journée sous le soleil et les platanes dans une ambiance conviviale et détendue. Des résultats sportifs contrastés avec une victoire au compteur mais l’enjeu n’était pas là puisque ce tournoi s’intègre à la préparation de saison, il faudra être prêt pour le 20 septembre, date du premier tour de coupe contre GJ Sud 2 Sèvres.

Séniors 2 belles victoires à l’extérieur ! 2 buts à 1 à Vouillé pour notre équipe première et 4 buts à 2 la veille pour notre équipe réserve contre La Charrière. Retrouvez à suivre « l’oeil de Dd »…

D2 – Dur dur… mais l’essentiel ce sont les 3 points

C’était bien l’inconnu que ce premier match de championnat à l’extérieur contre Vouillé à un niveau D2 qu’on avait oublié depuis quelque temps. Il fallait s’y remettre et ça n’a pas été très facile durant les 20 premières minutes. Ballotté par le jeu long des adversaires, notre petit jeu court ne faisait pas le poids. Trop de ballons perdus qui n’arrivaient pas, souvent interceptés par les joueurs de Vouillé. C’est un peu contre le cours du jeu à l’occasion d’une des premières incursions de la Venise vers la 20 ème dans le camp adverse que jo déborde sur son aile et ajuste un tir que le gardien ne peut intercepter 1/0 C’était inespéré et bien payé. D’autant plus que Vouillé réagissait rapidement et tirait deux fois consécutivement au ras des poteaux. Le jeu s’équilibrait vers la fin de la mi-temps et nos joueurs retrouvaient un jeu plus volontaire et plus déterminé. Les actions avaient monté d’un cran et se situaient plus souvent dans le camp vouilletais. Et suite à une belle combinaison au centre droit de plusieurs passes rapides, Etienne filait vers les buts côté droit pour aller tromper le gardien adverse. Hors jeu ou pas, toujours est-il que l’arbitre valida le but qui permettait à la Venise de prendre un peu d’air et d’imposer son jeu avant la pause, obtenant deux corners qui auraient pu se traduire par un but, mais le tir s’arrêta sur la ligne de but.

Dès la reprise, Vouillé poussait et menaçait notre gardien Dom qui ne s’en laissait pas compter et arrêtait les tirs des attaquants de Vouillé. Les verts ne répondaient que de manière plus sporadique(Tir d’Etienne 20 éme, capté par le gardien.). Et puis vers la 20 ème, un corner vouilletais trouvait la tête du n°4 complètement démarqué qui trompait Dom. 2/1. Il fallait tenir, Notre défense menée par Romain et Bertrand s’en chargea et annihila toute offensive des adversaires. Cependant, la crainte persista jusqu’à la fin de voir les blancs revenir au score. Le KO pouvait sonner des deux côtés. On en fut bien prêt vers la trentième quand, suite à une combinaison côté gauche, Mathieu en conclusion adressa un tir renvoyé par le poteau. Dommage la Venise aurait pu tuer le match. Au lieu de cela, les deux équipes fatiguées se faisaient peur à tour de rôle. Au coup de sifflet final, la Venise poussa le ouf de soulagement. L’essentiel avait été préservé.

D5 – Une deuxième mi-temps du tonnerre de Dieu !

Mollassons qu’ils étaient nos petits verts qui avaient mué en jaune pour la circonstance, en ce début de match. Oh oui, un beau jeu collectif. La baballe à toi à moi, mais pas trop efficace. « Manque de mordant, trop facile. Faut jouer plus simple » C’est Didier, notre toujours présent arbitre bénévole qui parle. Il bouille sur sa touche : voir ces belles combinaisons, ces changements d’aile, ces appels de balle qui n’aboutissent à rien par manque de finition le désolent. A se mettre sous la dent, un tir de Valentin stoppé par le gardien et un de Thibault au-dessus. C’est peu. De l’autre côté, on est beaucoup plus réaliste. La Charrière procède par longues balles et la vitesse de leurs attaquants crée bien des soucis pour notre défense. Souvent on est à la limite de se faire déborder. Cependant l’arrière garde est vigilante et annule les actions adverses, mais parfois avec un peu trop d’autorité. Ce qui aboutit à la fin du premier quart d’heure à un coup franc à 35 m sur notre flanc droit. Le tir bien envoyé sur notre vétéran Fred qui dit :  « s’être bien placé au bon endroit et s’apprêter à un dégagement de volée performant » a complètement dévissé (ce qui ne lui arrive jamais craché juré !)et … envoyé la balle au fond de nos filets à la surprise générale. Tout ça ne paraissait pas bien grave étant donné notre supériorité technique. C’était sans compter sur la rapidité de nos adversaires et une bonne vision parle gardien de la Charrière des capacités de son équipe. Sur un de ses longs dégagements, la balle était récupérée par un adversaire qui filait au but et d’un tir croisé trompait notre  « petit Pipet » qui n’y pouvait rien. A 2/0 personne dans notre camp n’en menait large ! L’équipe devenait un peu fébrile et rien n’allait dans le bon sens. On attendait la pause avec impatience pour que les coaches remettent les choses en place.

Et ce fut fait ! Une première demi-heure de feu assomme définitivement les espoirs légitimes de nos adversaires. Noyés qu’ils étaient sous les coups de boutoir incessants de nos jaunes. Débordements, tirs se répètent aboutissant à une série de six corners qui voient le gardien renvoyer le ballon alors qu’on le croyait au fond des filets, passer les coups de tête juste au-dessus de la transversale ou renvoyés par les poteaux. ça allait payer un moment donné. C’était évident ! Ce n’est qu’à la fin du premier quart d’heure que la situation tourne enfin à notre avantage. Alors qu’Hugo pour la énième fois échappe à son défenseur, une faute de ce dernier dans la surface amène le pénalty. Sans trembler, Julien se charge de la sentence qui fait trembler les filets sous les applaudissements de la Venise. 2/1. La course poursuite est alors engagée. Après un corner qui ne donne rien, Hugo sur action perso déborde, se joue de la défense et place un tir croisé qui fait mouche. 2/2. L’avenir est serein et on ne doute pas que le score va basculer pour la Venise sous la pression de Théo Valentin Hugo…. C’est chose faite peu de temps après, Clément d’un tir croisé bat le gardien de la Charrière auteur d’une belle partie. A 3/2, les adversaires de la Venise sont KO. Le moral n’y est plus. Ils se désorganisent, et c’est Valentin en solo qui y va aussi de son petit but. A 4/2 la victoire est là. Et même Fred l’Ancien, entré en dernière minute, aurait pu ajouter un point, mais le tir pas assez appuyé rencontre les bras du gardien. Ce n’est que partie remise mon Fred !

Une équipe capable de remonter au score, de mettre en place un jeu collectif fait de technique individuelle et d’intelligence de jeu doit tenir ses objectifs. On ne comprendrait pas que ce ne soit pas le cas si on se laissait tomber dans la facilité au lieu de montrer une agressivité positive tout au long du match

Allez la Venise ! En avant !

Une victoire pour débuter et qui plus est à l’extérieur, voilà de quoi stimuler nos troupes !

Allez la Venise en avant !.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.