09/11 – L’oeil de Dd

Les résultats du Week-end: Une défaite 5 buts à 2 pour la D2 contre Val de Boutonne et une nouvelle victoire de la D5 sur le terrain de Usseau 7 à 0.

La D5 en images…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D5 / Usseau / Venise Verte 0/7 Toujours ce quart d’heure auto suffisant pour tuer le match

La D5 se déplaçait à Usseau, sans grand danger à priori, puisqu’elle affrontait une équipe de bas de tableau. Didier, toujours fidèle au poste, en tant que dirigeant accompagnateur de la D5, se coltinait l’arbitrage du centre, devant le manque de candidats à la tâche. Travail impeccable. Merci à toi, Jeune parmi les « Vieux ». Autre fait à retenir, l’action pédagogique de David (Janaczek) qui, devant la pénurie d’arbitres, propose aux jeunes joueurs remplaçants de tenir le drapeau de touche, à tour de rôle, pendant leur période de non jeu. Tâche la aussi assumée de bon gré et avec succès. A renouveler. Mais revenons au match.

Les joueurs d’Usseau se présentaient en infériorité numérique sur le banc de touche, tandis que les nôtres affichaient complet. Fred tenait la barraque derrière avec Quentin et Antoine et Aurélien Sch. Vivien, avec Vincent et Thibault organisaient le milieu de terrain, Hugo avec sur les ailes Dylan et Valentin, constituaient les fers de lance. Clément dans les buts broyait du noir, car il devinait dès l’entame du match qu’il n’aurait pas beaucoup d’occases de faire chauffer les gants. Il avait bien raison Car le fameux quart d’heure de notre D5 allait se situer tout à fait au début sous le regard stupéfait de la maman d’Antoine : « Dylan , y fait de ces trucs !… ». De belles actions de jeu bien amenées (Mais pas toujours bien finies), un Dylan insaisissable, des montées d’Antoine sur la droite, Un Hugo calme et crocheteur à souhait et notre équipe s’envolait rapidement dès la première minute vers une victoire sans contestation. C’est d’abord un débordement de Dylan qui laisse son défenseur sur place pour centrer. Le ballon repris plusieurs fois par nos attaquants sans succès parvient finalement dans les pieds de Vivien qui trompe le gardien. 0/1 Dans les moments qui suivent et suite à un centre de Dylan, encore échappé sur l’aile gauche, c’est Hugo qui reprend de la tête pour marquer 0/2. Ce dernier ajoute un troisième but et Dylan conclue un bon quart d’heure avec une échappée belle et un tir seul face au gardien. 0/4. L’affaire était entendue, et nos joueurs avaient offert à leur public fidèle et enthousiaste ce qu’ils savaient faire de mieux. Restait plus qu’à s’amuser… Mais à ce petit jeu, on se dérègle vite et le beau jeu finit par en prendre un coup et… lasser les spectateurs un peu agacé de voir tant de belles initiatives échouer par manque de précision d’agressivité et de concentration. David Janak avait beau prodigué des conseils à ses anciens protégés :  « lance dans les espaces , pas sur le joueur », rien n’y faisait. Le ballon était toujours contré par un adversaire plus volontaire. Usseau reprenait espoir et ne ménageait pas ses efforts pour réduire la marque, ce qui donna un semblant de travail à Clément, mais qui ne satisfaisait pas à l’évidence le coach David.

Après la pause, Le vétéran Fred s’était mis dans les cages pour réchauffer un Clément devenu ailier droit et on retrouvait ce même jeu énervant des joueurs de la Venise en autosuffisance et montrant un jeu pauvre malgré de bonnes potentialités.. Le match devenait terne et pour ne rien arranger, la sirène se mit à hurler, appelant les pompiers venus à la rescousse pour soigner et évacuer un blessé sur le terrain. Au bout d’un quart d’heure d’arrêt de jeu, celui-ci reprit. Il fallut attendre les dix dernières minutes pour que notre Venise, peut-être sous l’effet du remords ou plutôt d’un avantage numérique retrouve le chemin des buts. Dylan sur un lob de l’extérieur du Pied, Corentin au terme d’une action collective et Vincent sur passe de Corentin ajoutèrent 3 nouvelles pelotes dans le  « Panier à crottes » (Dixit Jean-Michel).

La phase d’accession au niveau supérieur demandera plus de constance dans l’effort et une meilleure réalisation. Toutefois l’essentiel a été fait.

Allez les p’tits gars jusqu’au bout !

Echos de la D2. Score Boutonne : 5 ; Venise : 2 . Une première mi-temps décevante pendant laquelle on encaisse 3 buts, puis une remontée encourageante à 2/3. On égalise à 3/3 mais un hors-jeu contesté est signalé. Le but est refusé. Et enfin l’envol des adversaires vers une belle victoire. Beaucoup de regrets de la part des nôtres. Mais rien n’est perdu et on attend une belle réac. de la Venise dans les jours à venir. La coupe sera peut-être le phénomène déclencheur !

Allez la Venise en avant !

Dd

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.