16/11 – L’oeil de Dd, Coupe du Centre Ouest

C’est la fin d’une belle aventure mais notre équipe sénior est tombée avec les honneurs ce dimanche, poussant l’équipe d’Angoulême évoluant en Promotion de Ligue jusqu’aux prolongations ! Score finale: 1 but à 3. Bravo les gars ! Un grand moment de football certainement aussi pour nos U11 qui étaient venus encourager leurs ainés.

Coupe du centre Ouest Venise 1 Angoulème 3

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On peut être déçu de ne pas s’être mis sous la dent une perf, mais on ne peut rien reprocher à nos joueurs qui se sont battus jusqu’au bout et qui nous ont offert une qualité de jeu exceptionnelle, au niveau d’une équipe de promotion de ligue, 3 divisions au-dessus. Il aura suffi d’un rien pour que le score bascule dans le camp de l’adversaire et ce dans les prolongations ! Il s’en est fallu de peu que le match se termine aux pénaltys … et aux chandelles !

Les Angoumoisins n’étaient pas venus à Magné pour faire de la figuration et la Venise n’avait pas l’intention de s’en laisser compter face à une équipe de niveau bien supérieur (sur le papier) mais en réalité qu’on pouvait accrocher. Les actions se succédaient d’un but à l’autre de façon alerte et plaisante portant le danger à chaque instant dans les deux camps. Nos adversaires présentaient un jeu plus mature, plus précis, plus long. Les nôtres procédaient par courtes passes, régulées par Marius au milieu qui orientait les ballons vers les ailes et servaient ainsi les débordements de Max, Jo et Mathieu qui malmenaient leurs défenseurs mais qui ne réussissaient pas le dernier geste libérateur, témoin ce tir de Maxime vers la 35e dévié en corner par le gardien. Ou les débordements de Mathieu dont le tir est aussi dévié en corner et dans la minute suivante, encore Mathieu qui tire et voit le ballon passer devant les buts sans pouvoir être repris. Derrière, nos défenseurs ne ménagent pas leurs efforts pour annihiler les offensives adverses. Jérémy impose sa puissance et ses relances et Clément, énorme, pare à tous les dangers. La mi-temps interviendra sur un score vierge et nos adversaires avaient de quoi douter.

En début de 2e mi-temps, Angoulème exerce une légère pression et se montre dangereux à plusieurs reprises. Mais nos couleurs répliquent par des contres rapides menés sur les ailes. C’est d’abord Mathieu, bien lancé qui file vers le but, mais pousse trop loin son ballon. Belle occase. Les bleus répondent par un tir menaçant au ras du poteau. A nouveau, Mathieu déborde mais son centre tir passe au-dessus. A la fin du premier quart d’heure, alors qu’on croyait l’arrêt magistral de Dom qui repousse un tir violent après un cafouillage dans notre surface, décisif, c’est un attaquant adverse qui reprend et marque 0/1. Piqué au vif, notre Etienne tente un coup de force payant dans la surface de réparation angoumoisine. Il s’infiltre dans la défense qui ne peut le stopper que par une faute. Le pénalty est tiré impeccablement par Marius qui redonne ainsi espoir à la Venise.1/1. Le jeu se porte alors d’un côté et de l’autre, mais c’est la Venise qui a les meilleures occasions, malheureusement pas concrétisées. Etienne et Max semblent retrouver toute leur fougue. C’est Etienne qui bute sur le gardien, puis deux autres fois sera bien près de donner l’avantage à la venise avec des actions conduites avec Max, mais qui n’aboutiront pas. Entretemps, Domi se démène derrière sa défense et stoppe avec maestria les tirs des bleus. On en arrivera aux prolongations sur ce score de 1/1

En première période, Angoulème fait parler la Pl et on craint à chaque instant que le score évolue en leur faveur. C’est fait à la fin du premier quart d’heure. La Venise monte alors d’un cran pour mettre la pression sur les bleus et réussissent de belles choses. Mais la fatigue se fait sentir chez nos joueurs. Et alors que notre défense est montée en milieu de terrain une passe en retrait est interceptée par l’adversaire qui assure la victoire 1/3.

Rien à regretter. Des matchs comme celui-là en championnat pourraient bien tenir nos prochains adversaires à distance.

Allez les gars en avant On a perdu une bataille mais pas la guerre.

Dd

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.