19/04 – L’oeil de Dd

Ce dimanche les yeux de Dd était encore une fois sur le bord du stade de Magné, mais il était cette fois tout auréolé de la distinction reçue quelques jours plus tôt des mains du maire Magné et en présence du sous-préfet svp !!! Et oui, il a été distingué pour son activité bénévole, et franchment, Dd, tu l’as bien mérité ! Alors c’est l’occasion de t’adresser un grand merci !

Sinon, côté sport, plein de choses à voir !

D’abord nos jeunes U8 et U9 venus faire office de ramasseurs de balle pour nos séniors: un passage dans les vestiaires pour le « cri de guerre » (Clément déclarera: « il criaient fort et j’ai rien compris à ce qu’ils ont dit ! »), une entrée officielle sur le terrain, des ballons ramassés pendant le match et des gâteaux avalés après le match. Bref un bon après-midi au stade pour les enfants et leurs parents.

Du côté sportif, deux bonnes opérations: le match nul de la réserve contre Marigny, deuxième, qui qualifie presque l’équipe pour une montée mais, c’est qu’ils sont exigeants, on sentait qu’il faut encore attendre la prochaine victoire pour être officiellement en D4 et que l’idée de ne perdre aucun match de la saison les tente bien; quand à l’équipe première qui s’impose 3 buts à 1, elle a sans doute assuré son maintien mais, c’est qu’ils sont exigeants, on sentait qu’il faut encore attendre pour être sûrs !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D5 : Un nul équitable 2/2

Marigny, second du classement était venu chercher la victoire en vue d’une éventuelle montée en D4. Pour la Venise, il s’agissait d’assurer cette première place de haut de tableau afin de préserver toutes les chances d’accéder à l’échelon supérieur.

D’entrée et pendant les 15 premières minutes les 2 équipes s’observaient. Coups francs et corners se succédaient de part et d’autre sans rien donner pour autant. Vers la 20e, la Venise mettait le pied sur l’accélérateur. Les débordements de Valentin et Dylan surprenaient la défense de Marigny, s’en suivaient corners et coups francs, mais les derniers gestes ne concrétisaient pas et laissaient le score vierge, malgré de réelles occases. Et contrairement à toute attente, c’est Marigny qui se montrait plus réaliste. Sur un corner tiré de la gauche, un centre arrivait sur la tête d’un adversaire pour se nicher dans les buts de Bertrand qui avait pris la place de Clément appelé aux lourdes tâches de l’équipe première. Bertrand n’y pouvait rien et la Venise marquait le coup tandis que Marigny, encouragé par la réussite montrait un visage plus serein. La Venise repartait au combat mais la réussite n’était pas au rendez-vous et c’est finalement en fin de première période qu’à nouveau nos adversaires se montraient plus réalistes et aggravaient la marque à 0/2.

A la reprise et sous la harangue du coach David, Valentin se remuait tant et si bien en débordant la défense de Marigny que l’un de ces centre arriva sur la tête de Dylan qui cette fois ajusta pour tromper le gardien de Marigny. 1/2 La Venise reprenait espoir et malmenait l’équipe de Marigny qui devenait de plus en plus fébrile. Des actions Dylan-Romain n’aboutissaient pas en plusieurs occasions, des cafouillages finissaient dans les mains du gardien jusqu’ à ce débordement, suivi d’un centre sur Valentin qui s’y reprenait à deux fois pour égaliser 2/2. Enfin lancée, les nombreux spectateurs sur la touche pouvaient croire en une fin de match victorieuse pour la Venise. Mais ce fut encore Marigny qui se montrait plus réaliste et obtenait un pénalty un quart d’heure avant le coup de sifflet final.Un grand silence dans le stade quand le tireur s’élança, puis une grande clameur quand Bertrand détourna d’une claquette le ballon au-dessus de la transversale. Ouf ! Merci Bertrand, joueur à tout faire du club. Le score en resta là …Quoi que… La Venise… Bref ! Un nul équitable pour les deux équipes qui préserve l’invincibilité de la Venise.

Nous avons un pied en D4, les gars, reste plus qu’à monter l’autre !… Et à Fred, le repos et la guérison.

D2 : 3/1 Un bon match.

Quel club de la poule sud aura le droit de finir dans les chaussettes de Saint Liguaire ? Bientôt la réponse… La Venise se comporte très bien dans ce rôle puisque après le match contre la Boutonne, elle arrive sur le podium. Un match de bonne facture malgré quelques ratés exceptionnelles de l’ami Max qui aurait pu tuer le match bien avant que sonne le coup de sifflet final.

Quelle était belle cette entrée de match avec nos jeunes tenant la main des joueurs de D2 et qui s’imaginaient déjà dans quelques années faire les beaux jours de la Venise. Ils ont pu apprécier sur la touche en tant que ramasseurs de balle la qualité du jeu et du comportement de leurs « grands frères » qui se devaient de montrer l’exemple. Ce fut fait et bien fait avec la victoire en prime.

Le match débutait avec une envolée de Max qui après « un drible trop long » sur le gardien, dixit un spectateur manquait l’immanquable et ne parvenait pas à redresser sa course pour glisser le ballon dans les buts. Boutonne répliquait dans la foulée par une tête qui passait de peu à côté de sa cible. Le match était équilibré jusqu’à la 15e. Sous la pression d’Etienne et de Charles, la conduite de Marius, la vigilance de notre défense, le block remontait et portait le danger dans le camp adverse.. Vers la 40 e, Etienne s’infiltrait dans les 18m. Boutonnais, driblait son défenseur et trouvait un trou de souris pour pousser le ballon au fond des filets :1/0. Le plus difficile étant fait, il ne restait plus qu’à assurer croyait-on. Mais si l’on en croit notre ami Yannick : « Quand on rate plusieurs occasions de suite, souvent c’est donner de l’espoir et de la vigueur à l’adversaire ». Il y a eu d’abord Max, puis encore Max, Puis Etienne et le gardien, encore et encore Max… Mais le score ne bougeait pas. La vérification du dicton de Yannick ne se fit pas attendre. A la 30e, un corner contre la Venise amenait l’égalisation que tout le monde sentait venir sur la touche. La réaction vénitenne ne se fit pas attendre puisque Mathieu, lancé par Marius débordait son adversaire direct et trompait le gardien. 2/1. Plus serein nos troupes contrôlaient la fin de match et Etienne, créditeur d’un bon match ajoutait un troisième but en fin de partie pour porter le score à 3/1.

Bon match d’une équipe qui a su réagir au bon moment.

Allez la Venise En avant !!!

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.