03/04 – Retour du printemps, retour de l’Oeil de Dd !

« A Pâques, normal de trouver une résurrection ! Ne serait-ce pas ce qu’est en train de nous jouer la Venise des Séniors ? Si ce n’est le cas,  les matchs d’aujourd’hui nous ont au moins offert une renaissance de printemps. » Dd

Sous un beau soleil dominical, nos deux équipes évoluaient à Magné pour la lancée de la fin de championnat. En mauvaise posture toutes les deux, il fallait réagir. C’est ce qui s’est produit dans l’esprit et l’envie avec deux bons matchs, l’équipe première récompensée par la victoire 3 buts à 1 contre Champdeniers, l’équipe réserve s’inclinant malheureusement sur le score de 1 but à 2 face à St  Florent, deux buts concédés suite à deux erreurs… Plus que les résultats, c’est l’état d’esprit qui permet d’espérer dans ce Money-time où il nous faudra encore arracher au moins deux victoires !

Réserve/St Florent – 1 but à 2

Certes, la réserve ne nous a pas gratifiés du score fleuve du dimanche de Pâques, elle nous a néanmoins fourni une prestation acceptable qui aurait pu se solder au moins par un match nul si ce n’est le manque de réalisme (ou de chance) des attaquants. Le score de 1 but à 2 pour Saint Florent ne reflète pas la domination de nos troupes durant ce match surtout en deuxième mi-temps. Rapidement menés au score par une équipe de Saint Flo, plus technique, plus mature, plus rusée, nos jeunes séniors sous la garde avertie du Président David et le fer de lance du coach, l’autre David ont vaillamment répliqué et résisté, mettant petit à petit la main sur le match. Si le score à la pause était de 0/1 en faveur des Niortais, le début de la seconde période aurait pu faire basculer le match. En effet à trois reprises dans les premiers instants de seconde période, tour à tour, Lony, Axel, une action menée collectivement butaient sur un excellent gardien Florentais, mais sonnaient le réveil de nos verts qui multipliaient les assauts sur la cage des bleus. Coups francs et corners se succédaient, à deux doigts de scorer, mais sans réussite ; échappées par les ailes ou entre les lignes, mais un ballon donné imprécis ou trop long aboutissait dans les mains du gardien. Bref, un temps fort d’une demi-heure où on ne concrétise pas et derrière toujours une contre attaque qui fait mal ! C’est bien connu ! Notre super David, jusque là nickel en défense centrale, se prend l’orteil droit dans un brin d’herbe et laisse courir l’attaquant qui, à portée de fusil, envoie un boulet vers notre valeureux Clément, parfait aussi jusque là, mais dont les mains trop glissantes de sueur sans doute, laissent filer le ballon repris victorieusement par l’attaquant Florentais. Quand la poisse vous tient, elle ne vous quitte pas de sitôt !…Il fallait vraiment deux erreurs de notre part pour valider le but et on leur a donné. Les Saintflorentais ont eu la chance de bénéficier des deux fautes consécutives. Nos verts n’ont cependant pas baissé les bras et sont repartis à l’attaque avec le même scénario : Coups francs, corners sans résultat jusqu’au dernier qui finit par un cafouillage dont a su, enfin,  profiter Thibault pour trouver un trou de souris qui ramènera le score à 1 à 2. Dix minutes de plus auraient pu changer la face … du match.

Plus de jeu entre les lignes et sur les ailes ont assuré un jeu plus tranchant qui n’a pas donné toute la réussite escomptée, souvent par maladresse et manque de justesse, mais qui à long terme sera payant, si pour cette équipe II, on la saupoudre d’une petite pincée d’agressivité.

Première/Champdeniers – 3 buts à 1

Quant à l’équipe I, elle a pris le match par le bon bout. Dès le départ, nos joueurs occupent le terrain de Champfdeniers façon rugby et cela paie. Un premier coup franc pris par le gardien de Champdeniers, puis un centre de Mathieu intercepté de belle façon par le portier jaune ne donnent rien. Vers la 20éme, un coup franc rapidement joué vers Mathieu prend la défense par surprise et d’un joli tir à ras de terre, Mathieu ouvre le score 1/0. Durant ce temps fort, d’autres occases se présentent avec Max, mais les tirs ne sont pas assez appuyés pour tromper l’excellent gardien campidénarien. Nos adversaires jouent alors avec leur puissance et cela donne lieu à quelques frictions sanctionnées par des avertissements et cartons jaunes. A ce petit jeu, les jaunes se portent vers nos buts et deviennent dangereux. D’abord un centre repris de la tête sur la transversale. Puis  un coup franc qui fait mouche. 1/1. Juste avant la pause, Mathieu s’échappe dans la surface fortement rudoyé par son défenseur. L’arbitre siffle pénalty que transforme adroitement Marius. 2/1

Après la pause, le jeu s’équilibre et se durcit. Cependant la Venise conserve la pression sur le camp adverse. Le gardien de Champdeniers montre tout ses talents devant nos attaquants : Centre de Charles intercepté, une action Alex Maxime Mathieu finit dans ses bras. Une belle tentative de lob de Max détournée. Champdeniers ne s’en laisse pas compter et mène des attaques qui n’aboutissent pas. Romain ne laisse rien passer ! à l’unanimité homme du match !. Chacun s’est donné à fond pour l’équipe et cela a été payant puisque suite à un corner tiré à la rémoise, la victoire a été plus large et plus confortable, témoignant des possibilités et des ressources de cette équipe qui ne mérite pas la place qu’elle a au classement.

 Allez les gars une dernière ligne droite et on s’en sort dans la dernière courbe !

Dd

 

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.