11/12 – L’œil de Dd « Les échos de Irleau »

dsc_1741-copierWE de coupe pour nos deux équipes séniors avant de basculer sur les vacances… Et tout s’est bien passé puisque nos 2 équipes se qualifient pour la suite, notre Réserve par 7 buts à 2 sur le terrain de Béceleuf continue son parcours en Coupe Saboureau et notre équipe Première signant une victoire convaincante sur Pompaire (2eme division) par 3 buts à 1 grâce à une prestation collective très aboutie qui lui permet de poursuivre l’aventure en Coupe des Deux-Sèvres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une première mi-temps semée de nombreuses occasions dont une seule a germé en fin de période Dès les premiers instants, une combinaison Max Etienne installait une situation chaude dans les 18 m de Pompaire qui envoyait le ballon en corner. Max, Mathieu, Etienne menaient une action qui butait sur le gardien. Marius tirait ensuite au-dessus. Un centre d’Etienne repoussé par un défenseur aurait pu ouvrir le score. Maxime envoyait Etienne dans l’intervalle, intervention du gardien. Après un perso d’Etienne, la balle aboutissait sur Max qui l’envoyait sur le poteau. S’en suivait une volée d’Alex qui frisait la cage. Bref, de nombreuses occases qui toutes auraient pu avoir un meilleur sort. Ce qui ne voulait pas dire que Pompaire était totalement dominé, bien au contraire, il se montrait plusieurs fois dangereux sur coup franc, et corners ainsi qu’au milieu de terrain sur un jeu varié de passes courtes mais aussi plus longues par dessus notre milieu. « Attention dans le dos » lançait le coach David qui traduisait ainsi son inquiétude sur ce genre de ballon. La délivrance arrivait enfin en fin de mi-temps avec une activité débordante d’Etienne qui centrait sur Max. Ce dernier ajustait le gardien pour l’ouverture du score 1/0.

A la reprise, les occases se succédaient encore, Marius puis Etienne étaient tout près d’aggraver le score. Répondaient les maladresses de Pompaire à l’approche de notre  but. Nos adversaires poussaient de plus en plus, emportés par l’envie de montrer leur niveau supérieur. La Venise se défendait rudement et finissait par concéder la faute. Le pénalty qui suivait mettait les deux équipes à égalité 1/1,vers l’heure de jeu. On pouvait craindre le pire tant l’envie de Pompaire était conquérante. Mais le sérieux de nos défenseurs et gardien et la maladresse des joueurs adverses à l’approche de nos buts laissaient planer l’espoir. Petit à petit la Venise retrouvait un jeu de milieu plus consistant après avoir fait le dos rond dan cette première demi-heure de seconde mi-temps. Etienne et Max sortaient alors du bois pour crucifier les espoirs de nos adversaires. Sur passe de Max, Etienne ajoutait ce second but qui libérait le public, le coach et les joueurs. Le moral changeait de camp et les occases se répétaient à nouveau dans le dernier quart d’heure. La Venise reprenait son jeu « a la nantaise » (dixit la touche) et concluait un Max Tom Etienne par une tête de ce dernier qui assommait définitivement Pompaire 3/1, malgré encore quelques soubresauts de celle-ci

Bon match de la Venise qui a bien tenu tête à une équipe supérieure sur le papier. La coupe transcende toujours et la victoire est méritée. Malgré les occasions manquées, la Venise a été volontaire et c’est son grand mérite. Bonne prestation de tous et d’Etienne en particulier, présent sur bon nombre d’actions.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.